La faille ShellShock secoue le monde Linux / Unix et OSX. Tous ce qui peut utiliser l'interpréteur de commande Bash est aujourd'hui potentiellement affecté. Le moyen le plus simple de s'en prémunir, c'est d'appliquer au plus vite les mises à jours des éditeurs. Cependant, comment vérifier l'efficacité ?

Il existe quelques tests aujourd’hui disponibles, qui fleurissent un peu partout sur le Web. Mais impossible de faire le tri entre tous, car pour beaucoup, les lignes de codes ne sont pas disponibles. D'ailleurs une simple ligne de code peut s'avérer très utile, et très simple d'utilisation :

 x='() { :;}; echo NOT_PATCHED' bash -c : 

Sur un système non patché, le résultat sera "NOT_PATCHED".  Le résultat sera sans appel, et devra déclencher dans les plus bref délais une mise à jour du système.